Tous les Guyancourtois connaissent le Technocentre Renault (et ses milliers de salariés), qui attire de nombreuses entreprises sur notre territoire. Plus largement, d’autres constructeurs de renom se sont installés à quelques kilomètres.

 Alors, quand le Conseil Régional d’Île-de-France a proposé la vente d’un terrain sur Guyancourt, l’ANFA et ses partenaires ont tout de suite été séduits : 47 000 m² de terrain peuvent permettre la réalisation d’un beau projet. Il est situé à l’est de la RD 91, juste après la place des Frères-Perret, à proximité directe du Technocentre et il était occupé autrefois par l’IFCA, un autre organisme de formation.

 

Préparer aux métiers de demain

 Ce campus aura deux objectifs : répondre aux besoins des entreprises en formant de nouveaux salariés et accompagner les entreprises dans la formation de leurs collaborateurs. Ce sont tous les métiers de service pour les voitures, les poids lourds, les motos et les deux roues qui seront concernés : commerce, carrosserie, réparation, stations-service, location auto, démolisseurs recycleurs, écoles de conduite… soit plus de 40 métiers liés à la vie d’un véhicule de sa sortie d’usine à son recyclage.
http://www.ville-guyancourt.fr 2/2
 L’innovation consiste à regrouper sur un même lieu des jeunes en formation initiale, des salariés de petites et très petites entreprises, ainsi que des demandeurs d’emploi, dans le cadre d’un partenariat avec Pôle Emploi et des centres de formation d’apprentis. Ainsi, 200 à 250 jeunes rejoindront le campus dès la première année (350 les années suivantes) pour une formation en alternance (dès l’âge de 14 ans, jusqu’au BTS et au diplôme d’ingénieur). 40 salariés par jour suivront des formations adaptées à la demande de leurs entreprises. Et enfin, le campus fera lui-même sa propre promotion, grâce à un espace événementiel qui mettra en avant les métiers et les réalisations de demain : véhicule hybride, nouvelles motorisations, vélo à assistance électrique…

 

Un environnement préservé

 L’ANFA souhaite que ce campus se fonde dans la biodiversité du site (20 000 m² d’espaces verts de pleine terre) et a mis en place un plan de préservation de la faune et de la flore qui prouve qu’elle a parfaitement conscience qu’elle arrive dans un site privilégié dans ce secteur de la Minière. Le bâtiment de 4756 m² existant, pour lequel les architectes ont reçu le Prix de Rome, va être réhabilité. Avec les nouvelles constructions, l’ensemble atteindra 12 000 m². Le premier coup de pioche sera donné l’été prochain et l’ouverture du campus est prévue pour septembre 2018.


Et si demain, dans les rues de Guyancourt, vous entendez le bruit légendaire d’une Harley Davidson ne soyez pas surpris, le campus aura également une formation spécifique à cette marque de passionnés !